Maison Sport Sophie Farafanirina : La première footballeuse malgache engagée dans un club français

Sophie Farafanirina : La première footballeuse malgache engagée dans un club français

64
PARTAGER

Sophie Farafanirina : La première footballeuse malgache engagée dans un club français
Sophie (balle au pied) est un danger pour toutes les défenseuses adverses.

Sophie Farafanirina serait en passe de signer pour l’AS Pierrots Vauban de Strasbourg. Une première pour le football malgache qui ouvrira, c’est certain, la porte du professionnalisme pour certaines footballeuses malgaches.

Sophie Farafanirina à Strasbourg ! C’est la bonne nouvelle pour le football féminin à Madagascar. Et même si le conditionnel est encore de rigueur, puisque officiellement il s’agit d’un test, l’attaquante de Sabotsy Namehana a toutes les chances de séduire l’AS Pierrots Vauban qui est une équipe évoluant en 3e division du championnat français.

Meilleure buteuse. Le contact entre Sophie et le club strasbourgeois remonte déjà aux Jeux des Iles de la Réunion de 2015 où la Malgache a été la meilleure buteuse du tournoi malgré la présence des professionnelles de France dans la sélection de la Réunion.

C’est dire que le talent est là et que pour cette sacrée fille qui a décidé de venir au football dès l’âge de 13 ans au sein du club majungais de l’AFFM pour ensuite migrer au Stade Olympique Mahajanga de 2009 à 2013, l’avenir s’annonce rassurant.

Son courage et son savoir-faire ne se démentent pas, elle a été appelée par Sabotsy Namehana qui a réalisé un challenge immédiatement payant, car l’équipe est devenue, dès l’arrivée de Sophie, championne de Madagascar.

Enhardi par ce succès inespéré, le maire de Sabotsy Namehana, Avotra Andriamosa, poursuit sa politique pour briguer deux autres titres de champion de Madagascar. De quoi booster la carrière d’une Sophie Farafanirina qui est,  chaque fois, à l’origine de la victoire finale de SabNam.

Une étape. Certes le club a échoué cette année face une équipe d’Itasy, mais c’était prévisible dans la mesure où l’ASKAM a fait un recrutement massif pour faire face à la concurrence. Mais on ne peut pas dire que Sophie a fait bien plus que se défendre et c’est encore tout en son honneur.

Son entraîneur et celui de l’équipe nationale, Johary Rakotomalala, ne tarit pas d’éloges à l’endroit de Sophie et estime qu’elle a sa place dans un grand club en France. « J’espère que ce début à Vauban ne sera qu’une étape pour elle et qu’elle va vite décrocher un contrat plus juteux, car elle a tout pour plaire », explique encore Johary Rakotomalala.

Une chose est sûre, ce premier contrat pro d’une footballeuse malgache servira davantage le football féminin à Madagascar, car cela va ouvrir bien de portes aux autres joueuses.

A noter que Sophie Farafanirina a pris l’avion hier soir pour ce test qui finira par un contrat. C’est tout le mal qu’on lui souhaite…

Clément RABARY

www.midi-madagasikara.mg

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here