Maison Societe Semaine africaine de la vaccination – Lancement sous l’ombre de la politique

Semaine africaine de la vaccination – Lancement sous l’ombre de la politique

53
PARTAGER

Plus de 15 minutes de discours. Le Président de la République Hery Rajaonarimampianina a préféré, lors de sa prise de parole, se justifier par les actions entreprises depuis 2014, en se basant sur la situation chaotique avant son arrivée au pouvoir. C’était lors de la cérémonie de lancement officiel de la Semaine africaine de la vaccination (SAV), couplée avec la Semaine de la santé de la mère et de l’enfant (SSME), hier au Palais des sports et de la culture, sis à Mahamasina.

En fait, le numéro Un de la 4e République a négligé l’évènement en question puisque son discours était majoritairement axé sur la situation politique actuelle. Il a juste encouragé les parents à faire vacciner leurs enfants pour se protéger contre diverses maladies. Il n’a pas manqué de souligner la confiance qu’accordent les partenaires sur le régime actuel, avec les appuis techniques, matériels et financiers obtenus jusqu’ici. En tout, le résident d’Iavoloha a résumé la SSME-SAV en moins de 3 minutes, tandis que les 10 minutes et plus de son temps de parole ont été focalisés sur la politique. Il s’est exprimé en malagasy avant de dire quelques phrases en français pour ensuite reprendre en malagasy, ce qui était incompréhensible pour l’assistance. Ces gens étaient transportés depuis leur quartier respectif jusqu’au Palais des Sports, outre leur « motivation », d’après un chef « Fokontany » voulant garder l’anonymat.
Des matériels venant des partenaires
« Populations vaccinées, populations en bonne santé ». Madagascar a été choisi pour accueillir la SAV avec ce slogan, grâce aux efforts déployés en matière de vaccination ces dernières années. D’ailleurs, cet évènement vise à renforcer les programmes nationaux de vaccination à travers des actions de plaidoyer et de partenariat. La SSME vise, quant à elle, à améliorer et renforcer les acticités de proximité pour la Santé de la mère et de l’enfant. Durant cette semaine donc, divers paquets de service sont proposés pour les enfants âgés de moins de 5 ans ainsi que les femmes enceintes et celles en âge de procréer, entre autres les dépistages, le déparasitage, la supplémentation en vitamine A ainsi que les vaccinations.
Pour renforcer leur soutien en faveur des habitants malagasy, les partenaires à savoir l’OMS, l’UNICEF, l’USAID, l’UNFPA, etc., ont octroyé hier divers matériels destinés pour la conservation des vaccins, remis aux agents communautaires. Les dons se constituent de 112 réfrigérateurs solaires, 20 frigidaires électriques, 2 571 porte-vaccins ainsi que 236 glaciaires destinés pour les centres de santé de base. 124 motos ont également été remises aux agents de surveillance épidémiologique.
La Rédaction

www.laverite.mg

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here