Maison Politique Qui sont nos hommes politiques ? Naharimamy Irma Ancienne journaliste, elle a...

Qui sont nos hommes politiques ? Naharimamy Irma Ancienne journaliste, elle a été pourchassée en 2002

196
PARTAGER

Qui sont nos hommes politiques ? Naharimamy Irma Ancienne journaliste, elle a été pourchassée en 2002
La députée de Mahanoro, Naharimamy Irma déteste l’hypocrisie.

Née le 5 septembre 1978 à Fénérive Est, Naharimamy Irma est aujourd’hui âgée de 40 ans. Fille unique de fonctionnaires, elle a beaucoup voyagé durant son enfance. Alors qu’elle n’avait que 9 mois, sa famille a quitté Fénérive Est pour rejoindre Mahanoro, la ville d’origine de son père qui est un enseignant retraité. Son père, philosophe de formation, est un Betsimisaraka originaire à la fois de Mahanoro et de Maroantsetra. Quant à sa mère, elle a été professeure de français, originaire d’Ambohidrapeto, à Antananarivo. Alors que la petite Irma n’avait que 8 ans, la famille a rejoint la Région Atsimo Andrefana, à Toliara où le père devait suivre des formations à l’Ecole nationale supérieure (ENS). C’est dans la Cité du Soleil donc qu’elle a passé toute son enfance. Elle y a fait ses études en primaire et secondaire et a obtenu ses diplômes de CEPE, BAE, Brevet technique ainsi que le Baccalauréat. En 1997, elle est revenue à Toamasina afin de poursuivre ses études de Gestion à l’Université de Barikadimy. Elle a ensuite enchainé avec des études supérieures en Tourisme, Tourisme Management et Anglais à Antananarivo. Etant une fille unique d’une famille de pédagogues, Naharimamy Irma a reçu une éducation très sévère, surtout venant de son père qui, avant de partir à la retraite était Chef CISCO de Mahanoro.

Engagement politique. La politique, Irma a grandi dedans, car son père était membre actif au sein de l’AREMA. Mais son véritable engagement dans la politique a débuté en 2002 lorsqu’elle a travaillé en tant que journaliste chroniqueur politique au sein de la Chaîne CANAL 6 à Toamasina. Elle y a côtoyé d’anciens journalistes de renom tels que les Onitiana Realy, Pamphile Rambelo et Nicolas Rabemananjara, l’actuel PDG de TV Plus. Même si elle n’était pas membre de l’AREMA, Naharimamy Irma a été pourchassée par les troupes de l’ancien président Marc Ravalomanana durant la crise de 2002, tout comme ses autres collègues journalistes d’ailleurs. Obligée de s’enfuir, elle est devenue une femme au foyer et est restée dans la discrétion totale jusqu’en 2007, l’année où Andry Rajoelina a été élu Maire de la Commune Urbaine d’Antananarivo. Elle a fait le déplacement à Tana avec l’ancien Chef de Région Atsinanana, Alain Mahavimbina pour proposer leur soutien au TGV. D’ailleurs, ils ont obtenu le feu vert du jeune Premier Magistrat de la Ville des Mille pour fonder à Toamasina la branche du TGV qui était encore une association à l’époque.

Passionnée de sport. Naharimamy Irma est connue pour sa sévérité, mais c’est aussi une femme au grand cœur (« Masiaka be ronono »). Elle est directe, franche et déteste l’hypocrisie. Elle est aussi passionnée par le sport. Elle a pratiqué l’Aïkido depuis la classe de sixième. Elle était aussi basketteuse durant sa jeunesse. Actuellement, elle fait du fitness pour entretenir sa forme. Très engagée dans la politique, la députée de Mahanoro n’a plus beaucoup de temps pour cuisiner, contrairement à la période 2002 – 2007 où elle aimait bien cuisiner des menus indiens tels que l’Akni, le Gulab jambu et le Kimo. Un style qu’elle a certainement appris de l’origine de son époux « karana ». Naharimamy Irma est mère de trois fillettes de 15, 13 et 11 ans. Actuellement, elle est Secrétaire national du MAPAR et députée de Madagascar élue à Mahanoro.

Recueillis par Davis R  

www.midi-madagasikara.mg

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here