Maison Economie Prix à la pompe de carburant : Un profit non justifié de...

Prix à la pompe de carburant : Un profit non justifié de 392,52Ariary par litre, selon Dr Hery Ramiarison

88
PARTAGER

Prix à la pompe de carburant : Un profit non justifié de 392,52Ariary par litre, selon Dr Hery Ramiarison
Le prix à la pompe actuel du gasoil n’est pas justifié, selon le Dr Hery Ramiarison.

Les compagnies pétrolières continuent de profiter pleinement de leur situation d’oligopole, sur le marché de carburants à Madagascar. Cependant, de plus en plus d’acteurs dénoncent leurs superprofits, qui s’accroissent davantage.

Après la Banque Mondiale et l’Etat Malagasy – qui ont déclaré que les pétroliers réalisent des superprofits, si l’on considère la structure des prix à la pompe de carburants – c’est maintenant l’économiste Dr Hery Ramiarison, qui a établi un modèle retraçant l’évolution des indicateurs dans ce secteur d’activité. D’après la conclusion de ses calculs, les compagnies pétrolières réalisent actuellement un profit non justifié de 392,52 Ariary par litre de gasoil vendu sur le marché.  En effet, si la structure des prix n’a pas changé depuis 2012, le prix actuel du gasoil devrait être à 2957,48 Ariary par litre. « Beaucoup de paramètres sont considérés dans le calcul des prix à la pompe. Mais les plus déterminants d’entre eux dépendent du prix du baril de pétrole et du taux de change entre l’Ariary et le Dollar américain. En 2013, le prix du baril était à 105,87USD et le taux de change USD/MGA était à 2206. A l’époque, le litre du gasoil était à 2730Ariary. En 2018, le prix du baril est à 66,7USD et le taux de change USD/MGA est à 3206. Si l’on suit l’évolution normale du prix du marché, le litre du gasoil devrait être à 2957,48Ariary. Et pourtant, nous savons qu’il est à 3350Ariary, soit 392,52Ariary de plus », a-t-il démontré.

Anormal. « En d’autres termes, le prix du baril de pétrole a connu une variation de -37% entre 2013 et 2018. Pour le taux de change, cette variation est de 45,33%. La variation totale est donc à 8,33% et pourtant, le prix à la pompe du gasoil a connu une augmentation de 22,71%. Cette évolution est anormal, de plus que les pétroliers ont depuis longtemps bénéficié de subventions diverses comme celle relative au taux de change », a poursuivi le Dr Hery Ramiarison. A noter que Madagascar est le 83e pays ayant les prix à la pompe les moins élevés, sur 166 pays. Selon les chiffres officiels, le marché de carburants dans la Grande-île est évalué à plus d’un million de mètre cube par an, soit plus d’un milliard de litre. Avec le profit non justifié évoqué par le Dr Hery Ramiarison, il faut croire que les pétroliers gagnent 392,52 milliards d’Ariary par an, rien qu’en faisant payer les consommateurs plus cher que le prix normal.

Antsa R.

www.midi-madagasikara.mg

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here