Maison Sport Pétanque : Lilia Rajamason et Anna Rahanitriaina fin prêtes !

Pétanque : Lilia Rajamason et Anna Rahanitriaina fin prêtes !

33
PARTAGER

Pétanque : Lilia Rajamason et Anna Rahanitriaina fin prêtes !
Anna Rahanitriaina et Lilia Rajamasoa (de droite à gauche) sont prêtes pour ce nouveau défi.

Objectif : ravir le titre de championnes d’Afrique en Tunisie. C’est non seulement le vœu pieux du Bouliste Ialatsara Club, mais également de deux nouvelles championnes de Madagascar représentant les couleurs d’Ambohimahasoa

Les deux boulistes championnes de Madagascar, Anna Rahanitriaina et Lilia Rajamason, poursuivent leur préparation en vue du championnat d’Afrique en Tunisie. L’objectif visé en fait pour ces deux femmes qui ont remporté trois des six étapes du championnat de Madagascar avant d’infliger quelques raclées à certaines formations de la grande finale.

Une issue prévisible  en fait car les deux dames ont fait parler leurs riches expériences.

Palmarès impressionnant. Pour Lilia Rajamason, ce nouveau titre fait suite à un palmarès impressionnant car elle a été déjà championne de Madagascar en 2009, pour faire partie ensuite du groupe qui défendait Madagascar en Thaïlande la même année.

Elle refait parler d’elle en 2012 pour ravir la coupe de Madagascar et se qualifier au tournoi de la Réunion l’année où elle termina à la seconde place du championnat de Madagascar en doublette.

Affichant une forme irréprochable, Lilia pesa de tout son poids pour ravir le titre de champion de Madagascar en triplette en 2013, et partir au Mondial de Montauban où son équipe finissait à la 5e place.

Devoir. Quant à Anna Rahanitriaina, elle s’est parée, elle aussi, de l’habit de championne de Madagascar en triplette en 2011. Elle a également remporté la coupe de Madagascar à Mahajanga durant cette même année.

S’ensuivit pour les deux femmes, une traversée du désert où elles se faisaient carrément oublier pendant presque quatre ans. Mais c’était tout juste du «reculer pour mieux sauter», car le temps de trouver qu’elles pouvaient être très complémentaires et elles sont parties réaliser une saison 2018 de toute beauté. Et de là à afficher un bel optimisme pour le sommet africain en Tunisie, le pas est vite franchi. La balle est donc dans le camp de la Fédération malgache et de Béryl Razafindraininony qui a le devoir d’engager ces deux championnes à ce championnat d’Afrique. Solidarité Betsileo oblige !

Clément RABARY

www.midi-madagasikara.mg

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here