Maison Culture Njava : A nouveau sous les feux des projecteurs et au grand...

Njava : A nouveau sous les feux des projecteurs et au grand complet

86
PARTAGER

Njava : A nouveau sous les feux des projecteurs et au grand complet
Dozzy et Monika Njava, lors de la conférence de presse qu’ils ont donnée à leur domicile hier.

Leur dernier concert au pays ? Ils ne s’en souviennent pas. Les 15 et 16 décembre, Monika et ses frères vont donc à nouveau revivre et faire revivre cette sensation aux mélomanes.

Pour les mélomanes, c’est Noël avant l’heure ! Les 15 et 16 décembre prochains, les Njava seront sous les feux des projecteurs… et au grand complet.« La dernière fois que nous avons tous été réunis  ? Je ne me souviens pas, tellement ça fait longtemps », lance Monika. Et elle de continuer : « Cette fois, nous serons tous là. Dozzy, Pata, Maximin, Dadà, Lala et moi-même allons à nouveau jouer ensemble sur une même scène, comme au bon vieux temps ». Pour les Njava, la musique se joue effectivement en famille. Sur une initiative de Monika en 1991, le groupe voit le jour. L’année suivant sa création, la formation participe au Prix découvertes rfi et s’illustre. C’est le début de l’aventure sur le plan international. Jusqu’à aujourd’hui, le groupe, ou plutôt chacun de ses membres, continue de sillonner les quatre coins du monde. Dozzy d’affirmer : « Oui, nous avons commencé l’aventure en famille, mais chacun de nous avait également son propre projet musical. Lala, de son côté, a tracé sa route. Monika a également fait carrière à l’international. Nous ? Nous sommes consacrés à Suarez. Les occasions, lors desquelles nous nous retrouvons sont depuis devenues rares. Ces retrouvailles à l’IFM Analakely seront donc, pour nous et non  seulement pour le public, à apprécier sans modération. On y est pas encore, mais je suis déjà tout excité et heureux de pouvoir à nouveau jouer avec mes frères, surtout à Mada ».

Tubes. Pour ces retrouvailles, le répertoire de Njava ne sera composé que des titres avec lesquels le public l’a découvert et connu. « Pour le 15 décembre, le public découvrira Miary Lepiera en première partie. Nous prendrons ensuite le relais ». Le 16 décembre sera entièrement et exclusivement réservé à Njava. Ambassadeurs du petit peuple avant d’être des chanteurs de renom, les Njava dans leurs chansons abordent des thèmes engagés comme la maltraitance infantile, les enfants des rues, la corruption, la justice sociale, l’unité, la tolérance, l’espoir, le désespoir, l’amour et l’humour. Le tout, porté par les voix de Monika et Lala, sur les sons des guitares et de la batterie de leurs frères Dozzy, Pata, Maximin et Dadà. Un beau mélange dont le public pourra se délecter les 15 et 16 décembre prochains, à l’IFM Analakely.
Mahetsaka

www.midi-madagasikara.mg

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here