Maison Societe MPPSPF : Onitiana Realy au chevet des sinistrés d’Ava

MPPSPF : Onitiana Realy au chevet des sinistrés d’Ava

190
PARTAGER

MPPSPF : Onitiana Realy au chevet des sinistrés d’Ava
Les équipes du MPPSPF de toutes les régions de Madagascar touchées par le cyclone AVA sont en alerte maximum et assurent l’accompagnement des sinistrés sans-abri dans les sites d’hébergement. (Photo MPPSPF)

Actuellement 565 sinistrés du cyclone Ava sont hébergés au centre Seba ou « Akany Fianakaviana Miarina » sis à Isotry.

Créé en novembre 2016 par le Ministère de la Population, de la Protection sociale et de la Promotion de la Femme (MPPSPF), ce centre est dédié à l’accueil des nécessiteux et sans –abri de la capitale. Le 8 janvier dernier, la ministre Onitiana Realy s’est rendue au chevet de ces 565 sinistrés d’Antsalovana Antohomadinika et de III G Hangar, où les éboulements et inondations ont fait des ravages lors du passage d’Ava.

Familles vulnérables.  En ce qui concerne  l’accès au centre Seba, la priorité est accordée aux ménages vulnérables, surtout les enfants et les femmes allaitantes, ou enceintes. Actuellement le centre héberge 32 femmes allaitantes et 11 femmes enceintes, 70 enfants et 22 personnes âgées, toutes sans-abri et en difficulté financière. Les critères d’admission sont vérifiés et définis de concert avec les présidents des « fokontany ». Les places étant limitées, les personnes  souffrant de vulnérabilité légèrement atténuées, sont réorientées vers des centres d’hébergement de la région Analamanga. A l’issue de la rencontre avec les sinistrés, Onitiana Realy et son équipe ont distribué du riz, des couvertures, du savon, des bouteilles de Sur’Eau et des nattes pour les 135 familles accueillies au centre. Les femmes enceintes ont également eu droit à des kits « accouchement ».

Violences basées sur le genre.  Dans son discours, Onitiana Realy a mis l’accent sur les mesures et les gestes à adopter en cas de violences basées sur le genre, notamment en ce qui concerne la prévention et la protection. Notons que ces mesures sont vulgarisées et appliquées dans les centres tels que le Seba, à travers l’étendue du territoire national. Onitiana Realy d’ajouter à propos de  la prise en charge du cyclone récent Ava : « Comme à chaque épisode cyclonique, avec les autres partenaires dont notamment le BNGRC, nous faisons tout notre possible pour qu’aucun sinistré ne reste au bord du chemin (…). Le défi a été relevé ces trois dernières années, notamment avec l’ouverture des centres d’accueil Akany Fianakaviana Miarina ici à Isotry au Seba et au Madcap avec ses 1800 places et l’installation des familles sans-abri au village communautaire Andranofeno Sud. Ces solutions existent pour assurer la phase de relèvement post-cyclonique ».

Luz Razafimbelo

www.midi-madagasikara.mg

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here