Maison Economie Ministère chargé des Mines et du Pétrole : Le ministre Henri Rabary-Njaka...

Ministère chargé des Mines et du Pétrole : Le ministre Henri Rabary-Njaka priorise les intérêts de la population malgache

63
PARTAGER

Ministère chargé des Mines et du Pétrole : Le ministre Henri Rabary-Njaka priorise  les intérêts de la population malgache
Lors de la passation de service entre les deux ministres hier.

La bonne gouvernance des ressources minérales est de mise. Tel est le leitmotiv du nouveau ministre chargé des Mines et du Pétrole, Henri Rabary-Njaka lors de la passation de service avec son prédécesseur, le ministre Zafilahy Ying Vah hier, à Ampandrianomby. « Notre objectif consiste à développer le secteur minier et pétrolier, qui constitue la souveraineté de la Nation, afin qu’il y ait des retombées économiques positives et palpables pour la population malgache  », a-t-il annoncé.  En outre, il a rappelé que Madagascar a une forte potentialité en ce qui concerne les ressources minérales attirant de nombreux investisseurs étrangers notamment les compagnies minières et pétrolières seniors. « Nous ne ménagerons pas ainsi nos efforts pour que la population malgache  puisse tirer le maximum d’avantages dans le cadre de la mise en œuvre des projets d’exploitation minière et pétrolière et non pas uniquement les opérateurs étrangers », a-t-il soulevé.

Bilan. Rappelons que les mines, particulièrement les pierres fines et les pierres précieuses ainsi que le pétrole font partie des sept piliers de croissance inscrits dans la vision « Fisandratana  2030 ». Mais il faut reconnaître que la part de contribution du secteur extractif au PIB de la Nation est encore très faible. « Le problème juridique constitue une des principales raisons. En effet, le système « premier venu, premier servi » est appliqué. Et nous sommes le seul pays à ne pas entamer des négociations dans le cadre de l’attribution de permis. D’autant plus, les surfaces attribuées aux détenteurs de permis sont énormes. Ce qui nécessite la révision du Code minier », a évoqué le ministre Zafilahy Ying Vah, son prédécesseur. Par ailleurs, il a saisi cette occasion pour dresser un bilan durant ses deux ans au poste de ce ministère. « Près de 2 833 kg d’or ont été déclarés à l’exportation l’an dernier. C’est la première tonne et la meilleure production enregistrée depuis l’Indépendance de Madagascar. Les résultats ont été encourageants, mais ce n’est qu’une étape pour qu’il y ait des impacts palpables pour la population malgache  », a-t-il conclu.

Navalona R.

www.midi-madagasikara.mg

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here