Maison Economie Madagascar – Japon : Une coopération de plus en plus intensifiée

Madagascar – Japon : Une coopération de plus en plus intensifiée

41
PARTAGER

Madagascar – Japon : Une coopération de plus en plus intensifiée
La gagnante du concours de discours en langue japonaise au milieu, avec les organisateurs du concours.

De nombreuses entreprises japonaises s’intéressent à Madagascar, pour la potentialité très élevée de ce pays, selon l’ambassadeur du Japon, Ichiro Ogasawara. De leur côté, les jeunes Malagasy s’intéressent de plus en plus à la langue japonaise.

De plus en plus, des étudiants s’inscrivent pour l’apprentissage de la langue japonaise. Aujourd’hui, les apprenants de la langue japonaise à Madagascar comptent plus de 1.500 personnes, ce qui met le pays à la deuxième place en Afrique après la Côte d’Ivoire. C’est parce que les relations entre le Japon et Madagascar est en train de se renforcer considérablement dans divers domaines, selon l’ambassadeur Ichiro Ogasawara. « Depuis la visite officielle au Japon du président de Madagascar, Hery Rajaonarimampianina, en décembre 2017, plusieurs chantiers de grands projets de coopération nippo-malgache se sont ouverts, y compris le lancement des travaux d’extension du Port de Toamasina en avril dernier. De plus en plus, d’ investisseurs japonais s’intéressent à la Grande-île pour les fortes potentialités qui existent dans ce pays. Dans ce contexte, je suis heureux de vous annoncer qu’une mission de JETRO (Japan External Trade Organization), composée des représentants des opérateurs japonais, viendra pour chercher des opportunités d’affaires ici à Madagascar. S’il y aura plus de Japonais qui s’installent ici, nous aurons encore plus besoin de personnes comme vous, Malagasy qui connaissent notre langue, ainsi que notre culture. J’aimerais donc compter sur vous, qui pourrez devenir le pont entre le Japon et Madagascar, pour des relations plus épanouies et fructueuses pour les deux pays », a annoncé l’ambassadeur du Japon, lors de la remise officielle du prix de la 27e édition du concours de discours en langue japonaise, qui s’est tenue le 9 juin dernier au Panorama.

Investissements. En effet, cette mission de JETRO, composée de 22 représentants de grandes entreprises japonaises, est attendue ce jour pour un atelier organisé avec l’EDBM (Economic Development Board of Madagascar), et l’Ambassade du Japon. Il s’agit d’un atelier économique qui prévoit sur l’état des lieux, les enjeux, les opportunités économiques et d’investissement à Madagascar. Pour les Japonais, cette rencontre devrait jouer un rôle de catalyseur pour renforcer la dynamique économique entre les deux pays à travers le secteur privé.

Voyages. En ce qui concerne le Concours de discours par l’Ambassade du Japon en collaboration avec l’Association des Enseignants de la Langue japonaise (Kyoshikai), l’ONG SAKURA et la Fédération de Jeu de Go à Madagascar, neuf participants issus de différentes universités et écoles privées ont été enregistrés et ont prouvé leur connaissance de la langue japonaise par l’intermédiaire d’un discours, d’après les organisateurs. « Ils ont été divisés en 2 catégories (débutants et avancés), et avaient passé la première étape de sélection par texte écrit. A l’issue de l’évaluation de leurs prestations par les membres du jury japonais, par rapport à leur prononciation, expression et compréhension démontrées durant le discours et la séance question-réponse, un trophée a été décerné à la première place de chaque catégorie et une médaille aux deuxièmes et aux troisièmes. Le stage de deux semaines au Japon sera offert au plus méritant », ont indiqué les organisateurs du concours. Pour cette fois, Miora Rabemananjara est la lauréate du concours. A noter que le concours a été également une occasion de découvrir la culture japonaise. L’ouverture de l’événement a été marquée par le discours et l’explication de Jeu de Go par la Fédération de Jeu de Go. Même les spectateurs ont pu participer à une séance d’initiation de ce jeu intellectuel, ainsi qu’à celle d’ « Origami », art traditionnel japonais du pliage de papier. Après cet événement plutôt culturel, les échanges se concentreront à partir de ce jour sur l’économie. Les investisseurs japonais seront dans nos murs jusqu’au 14 juin, d’après l’Ambassade du Japon.

Antsa R.

www.midi-madagasikara.mg

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here