Maison Culture La littérature en deuil : Haingo tire sa révérence !

La littérature en deuil : Haingo tire sa révérence !

43
PARTAGER

La littérature en deuil : Haingo tire sa révérence !
Il aurait eu 53 ans en septembre. La maladie a malheureusement eu raison de lui ! Haingo s’en est allé rejoindre les étoiles hier.

Il aurait eu 53 ans en septembre. La maladie a malheureusement eu raison de lui ! Haingo s’en est allé rejoindre les étoiles hier.

Il y a un an, il a été admis au service pneumologie de l’hôpital Befelatanana. Ses amis poètes se sont mobilisés pour le soutenir. Bodo, à qui il a fait cadeau de l’une de ses créations : « Satria » ou plutôt « Efa fantatrao » en 1997, étaient parmi ceux-là. A l’époque, son état semblait s’améliorer mais la mort ne prévient pas. Et au moment où l’on s’y attend le moins, elle frappe et emporte les gens.

De la poésie à la chanson. On le connaît très peu. Haingo est pourtant à l’origine de plusieurs tubes. En 1997, Bodo lance « Efa fantatrao », écrite par Haingo et mise en musique par Bessa. La chanson connaît un grand succès. Mais des titres rendus célèbres, Haingo en a écrit des tas. A part ce duo interprété par Bodo et Malala, il a également donné quelques unes de ses créations à des artistes comme Lôla (Bessa), Solo Andrianasolo, Tovo J’hay ou encore le RFF. Car Haingo Razafiarijaona, c’est cet auteur, ce poète discret mais talentueux dont la plume est appréciée, non seulement des amoureux de littérature mais aussi de ses pairs. L’illustre Rado le considérait d’ailleurs comme son fils spirituel. Il a effectivement hérité de ce monument de la poésie, cette faculté de faire partager son émotion avec des mots et des rimes. En 1987, il intègre le cercle des poètes Faribolana Sandratra et depuis, il a fait son chemin. Il publie plusieurs ouvrages, « Soitrafo », « Randran-droa », « Mpirahalahy mianala », « Gasikara maitso volo » et bien d’autres. Haingo n’a jamais cessé de porter haut le flambeau malgache. Il a entre autres représenté la Grande Ile au « Festival Kreol » aux Seychelles en 1995.

Quelques unes des œuvres de Haingo
– Soitrafo, mai  1995, avec  R. Iadiana –
Randran-droa, Mars 2002, avec Lydiary premier prix de l’hymne de l’environnement « Gasikara Maitso volo ». Arrangeur : Solo fo Ranaivo, interprète : Hantatiana (1995)

Représentant de Madagascar dans la catégorie littérature au « festival Kréol » aux Seychelles (1995)

– Mpirahalahy mianala, édition Ambozontany, 2002, avec  Arikaomisa Randria et Raholdina Ranaivo Herinantsoina.
– Mpianadahy mianala, TPFLM, mars 2006 avec les membres du  FI.MPI.MI.
– « HO VATSY HANDRESENA » (Juillet 1992)

– Recueil de poèmes  CGM avec  A.R.Ni et HANJARILIVA

Mahetsaka

La littérature en deuil : Haingo tire sa révérence !

www.midi-madagasikara.mg

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here