Maison Societe Kere dans le Sud : Appui nutritionnel à 263 000 personnes

Kere dans le Sud : Appui nutritionnel à 263 000 personnes

118
PARTAGER

Kere dans le Sud : Appui nutritionnel à 263 000 personnes

Kere dans le Sud : Appui nutritionnel à 263 000 personnes
La remise officielle des aides alimentaires.

La famine ou le « kere » sévit encore dans le grand Sud. Avec le manque d’eau et la pluviométrie quasi-nulle, il importe de chercher des alternatives agricoles pour la nutrition des communautés concernées. C’est désormais chose faite avec les 1870 tonnes de sorgho offertes comme appui nutritionnel par le gouvernement américain.

Confiés au CRS (Catholic Relief Services), ces tonnes de sorgho sont en passe d’être acheminées vers le grand Sud, pour venir en aide à 263 000 hommes, femmes et enfants, frappés de plein fouet par la famine et la sécheresse. En effet, le sorgho s’adapte bien au climat aride, car sa croissance nécessite peu d’irrigation et il résiste fort bien à la sécheresse. Selon les dires de SEM Ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique, Monsieur Robert T. Yamate, cette aide alimentaire se chiffre dans les 4,3 millions de dollars. Il a par  la même occasion rappelé que, les Etats-Unis seraient les plus grands donateurs d’aide alimentaire pour la Grande Ile, avec les financements d’une valeur de 39 millions de dollars octroyés depuis 2015 pour accompagner les communautés frappées par la sécheresse dans leur résilience.

Soutien. Robert Yamate de soutenir : « Ce sorgho est une manifestation visible de la détermination du gouvernement américain à se tenir aux côtés de la population du sud de Madagascar en ces moments difficiles », a-t-il déclaré. « Depuis quatre ans, nous

apportons des secours en nourriture et en produits agricoles aux familles. Profitant de ce que nous sommes ici aujourd’hui, j’ai le plaisir d’annoncer une aide supplémentaire du gouvernement américain d’une valeur de 4,3 millions $ pour assurer la bonne santé et le bien-être du peuple malagasy.”

263 000. Notons que cet appui nutritionnel profitera à 12 000 ménages sinon plus, issus des 5 districts du grand Sud, 12 000 ménages soit plus de 263 000 hommes, femmes et enfants, etc. Cela s’apparente certes à une aide d’urgence, mais sur le long terme, l’USAID collabore de concert avec l’Office national de Nutrition, le CRS, le Programme alimentaire mondial et tant d’autres partenaires techniques et financiers pour un jour, venir à bout du duo famine et sécheresse qui fait encore sa loi dans le Sud -où l’expression « Maty ty kere » (mourir de faim) est loin d’être une plaisanterie- qui est pourtant un vrai joyau, tant sur le plan humain qu’environnemental.

Luz Razafimbelo

www.midi-madagasikara.mg

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here