Maison Societe Journée mondiale du pied bot : Subventions de centres par la Telma...

Journée mondiale du pied bot : Subventions de centres par la Telma et « Miracle Feet »

39
PARTAGER

Journée mondiale du pied bot : Subventions de centres par la Telma et « Miracle Feet »
La célébration de la journée mondiale du pied bot hier.

La journée mondiale du pied bot-une des malformations congénitale les plus courantes au monde – a été célébrée hier au Centre hospitalier de référence d’Itaosy.

Le ministère de la Santé publique et la fondation Telma se sont joints à l’association « Miracle feet » (association fondée par des parents d’enfants nés avec un pied bot aux Etats-unis) au CHR d’Itaosy pour célébrer cette journée mondiale du pied bot. Ces trois institutions ont annoncé à cette occasion leur collaboration pour une prise en charge effective et plus étendue des enfants atteints de pied bot à Madagascar. Malformation congénitale, le pied bot est en effet réversible, mais sa prise en charge, qui doit être le plus rapide possible (dès trois jours après la naissance), nécessite du temps, de l’argent et une technicité, ne pardonnant pas la moindre marge d’erreur. Des conditions, qui hélas, ne sont pas encore réunis à Madagascar, pays en voie de développement, avec une couverture sanitaire publique, encore problématique. Un enfant sur 800 dans le monde naît avec un pied bot. Si la prise en charge tarde, cette malformation congénitale peut se transformer en handicap, avec ce que cela implique de stigmatisation, de difficultés motrices et de stress psychologique.

Don et subventions. « Miracle Feet » et la fondation Telma ont ainsi annoncé la subvention par leur soin de centres de santé publics – manquant de moyens financiers et techniques – qui prendront en charge les jeunes ou moins jeunes concernés par le pied bot. En plus de cela, ils ont également fait don de matériels techniques nécessaires à la pratique de la méthode Ponseti (traitement du pied bot) ; tels que l’application Cast et les consommables. Par ailleurs, les deux parties prenantes ont annoncé lors de cette célébration que cela fait deux ans qu’elles forment et sensibilisent les familles et les prestataires. A long terme, ces contributions amélioreront les conditions de vie de ces petits, notamment leur intégration sociale, culturelle et économique. Notons que « Miracle Feet » a déjà pu changer la vie de 37 000 enfants dans plus de 27 pays différents. La fondation Telma quant à elle, représente depuis toujours un acteur engagé pour la promotion d’une couverture sanitaire plus effective à Madagascar.

Luz Razafimbelo

www.midi-madagasikara.mg

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here