Maison Societe Journée mondiale du diabète : 260 personnes dépistées et 10 cas positifs

Journée mondiale du diabète : 260 personnes dépistées et 10 cas positifs

24
PARTAGER

Journée mondiale du diabète : 260 personnes dépistées et 10 cas positifs
Le dépistage du diabète, une étape-clé de la prévention et de la prise en charge.

La journée mondiale du diabète (JMD) fut célébrée dans le monde entier hier. Madagascar n’a pas échappé à la règle et a célébré dignement cette JMD.

Dès 8h, les portes de la Clinique de l’Association malgache contre le diabète (AMADIA) sise dans les hauteurs de Faravohitra furent ouvertes pour des séances de dépistages gratuits du diabète. Prévues se terminer vers 12h30, les séances ont été prolongées en raison de la demande. En effet, les personnes désireuses de se faire dépister affluaient régulièrement pendant la JMD et l’AMADIA a ainsi décidé de faire un effort afin de prioriser ainsi l’intérêt public. Car oui, le diabète est une maladie chronique d’ordre public à Madagascar, la preuve, l’insuline fait partie des médicaments essentiels depuis 2005. La prise en charge de cette maladie se paie encore au prix fort à Madagascar, un prix pas forcément à la portée de toutes les bourses, au moins 60 000 Ar par mois. Or actuellement, des études « socio-médicales » ont fait ressortir que le diabète touche, ces sept dernières années, une frange de plus en plus importante des couches vulnérables de la société est concernée par le diabète.

Dépistage. 260 personnes se sont fait dépister hier. Parmi ces 260 dépistages, 10 cas de diabète furent confirmés. Une prévalence du diabète de type 1 fut également notée. Neufcas sur les 10 confirmés relèvent du diabète de type 2, seul  un cas est attribué au diabète de type1. Il s’agit de celui d’une jeune fille de 16 ans (l’anonymat a été requis), dont le père vient d’être diagnostiqué positif au diabète il y a deux mois ; le facteur héréditaire étant prépondérant durant le diabète. Sa fatigue chronique et son amaigrissement soudain, en dépit d’un appétit conséquent l’ont poussé à se  faire dépister, d’autant plus qu’elle a eu vent des dépistages gratuits grâce à la presse.

Hygiène de vie. Dans son allocution, la présidente du Lion’s club doyen et non moins représentante résidente du Programme alimentaire mondial, Mme Fatimata a mis l’accent sur l’importance des efforts soutenus fournis par l’AMADIA pour une meilleure prise en charge du diabète à Madagascar, ainsi que l’importance capitale d’une alimentation équilibrée et d’exercices physiques dans la prévention du diabète. Notons que le Lion’s club doyen fait partie des initiateurs de l’institution de l’AMADIA, il y a de cela 35 ans déjà.

Luz R.R

www.midi-madagasikara.mg

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here