Maison Politique Intérieur et Décentralisation : Une femme parmi les pressentis ministres

Intérieur et Décentralisation : Une femme parmi les pressentis ministres

120
PARTAGER

Intérieur et Décentralisation : Une femme parmi les pressentis ministres
Le prochain locataire de l’Immeuble Patte d’Eléphant à Anosy serait encore un AC.

Les Administrateurs Civils (AC) menaceraient de faire la grève au cas où les rumeurs de nomination de Mamy Ratovomalala à la tête du ministère de l’Intérieur et de la Décentralisation venaient à se confirmer. « Le ministre de la Défense nationale est un général  de corps d’Armée;  le SEG est un général de Gendarmerie ; le ministre de la Sécurité Intérieure est un contrôleur général de Police ; la ministre de la Justice est un magistrat… », font-ils remarquer. Pour demander dans la foulée « pourquoi le ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation ne serait-t-il pas un AC ?»

Corps des AC. Le PM Mahafaly Olivier pourrait effectivement être remplacé au ministère de l’Intérieur et de la Décentralisation. A l’instar des rumeurs sur Mamy Ratovo que certains observateurs verraient plutôt rempiler au ministère des Mines, des bruits font également état de la possible nomination d’une femme à Anosy. Parmi les noms qui circulent sous le manteau, figure celui de Tidahy Chantal qui est une proche collaboratrice de longue date de Hery Rajaonarimampianina. En plus d’être issue d’une famille de grands commis de l’Etat et de faire partie du Centre d’Arbitrage et de Médiation de Madagascar (CAMM),  elle appartiendrait croit-on savoir, au corps des Administrateurs Civils. Ce qui satisferait les revendications corporatistes des AC à moins de faire preuve de misogynie ou de sexisme, voire de vouloir à tout prix le maintien de l’actuel locataire de l’Immeuble Patte d’Eléphant.

R. O

www.midi-madagasikara.mg

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here