Maison Economie Institut National de la Jeunesse : 600 jeunes formés pour être entrepreneurs...

Institut National de la Jeunesse : 600 jeunes formés pour être entrepreneurs ruraux

29
PARTAGER

Institut National de la Jeunesse : 600 jeunes formés pour être entrepreneurs ruraux
Lors de la signature de la convention de partenariat entre les deux départements ministériels.

La formation portera notamment sur le développement des activités d’agriculture et d’élevage ,selon les filières porteuses au niveau de chaque région, la fabrication des petits matériels et équipements agricoles, et la transformation des produits agricoles.

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Andriamosarisoa Anicet et le ministre auprès de la Présidence en charge de l’Agriculture et de l’Elevage, Harison Randriarimanana, ont signé une convention de partenariat vendredi dernier au Palais des Sports. « L’objectif consiste à assurer la protection de la jeunesse tout en facilitant l’insertion des jeunes. Ainsi, 600 jeunes issus des Maisons de Jeunes et Espaces Jeunes nommées Institut National de la Jeunesse, dans neuf régions, seront formés pour devenir des entrepreneurs ruraux, et ce, par le biais du programme FORMAPROD », a déclaré le ministre Harison Randriarimanana, lors de cette cérémonie.

Concours de meilleurs projets. « A la première étape, trente techniciens issus des 18 Maisons des Jeunes seront formés en orientation et en accompagnement des jeunes. Ensuite, ils mobiliseront 540 jeunes afin de suivre des formations suivant les filières porteuses priorisées dans leurs régions respectives. Et ces techniciens effectueront un suivi et un accompagnement à leurs installations », a-t-il rajouté. Les neuf régions concernées sont Atsinanana, Analanjirofo, Analamanga, Menabe, Melaky, Amoron’i Mania, Haute Matsiatra, Vatovavy Fitovinany et SOFIA.  Le ministère de la Jeunesse et des Sports, pour sa part, se charge de la redynamisation des Maisons des Jeunes par le biais d’un transfert de compétence en matière de processus d’insertion socio-professionnelle des jeunes notamment dans le milieu rural. « Il faut reconnaître que plus de 60% de la population malagasy constituent des jeunes. Ils constituent cependant les leviers de développement du pays. Nous nous engageons de les accompagner dans le cadre de cette convention de partenariat. D’ailleurs, nous lançons actuellement un concours de meilleurs projets entrepris par les jeunes. Les lauréats bénéficieront d’un financement propre du ministère », a annoncé le ministre de la Jeunesse et des Sports, Andriamosarisoa Anicet.

19 millions d’Ariary. Par ailleurs, le programme FORMAPROD entend  renforcer la pérennisation de ces activités en impliquant les communautés locales dans l’identification des jeunes aux métiers agricoles et ruraux, et ce, à travers la mise en place des cercles de promotion des métiers ruraux implantés dans les communes. « Un financement de l’ordre de plus de 19 millions d’Ariary est alloué pour la mise en œuvre de cette convention de partenariat entre les deux départements ministériels. Et la formation de ces 600 jeunes bénéficiaires portera notamment sur le développement des activités d’agriculture et d’élevage selon les filières porteuses au niveau de chaque région, la fabrication des petits matériels et équipements agricoles et la transformation des produits agricoles », a évoqué Rakotonaivo Harilala, le Coordonnateur national du programme FORMAPROD.

Navalona R.

www.midi-madagasikara.mg

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here