Maison Politique IGL : Outil d’évaluation des performances des communes

IGL : Outil d’évaluation des performances des communes

36
PARTAGER

IGL : Outil d’évaluation des performances des communes
Ouverture hier au Carlton de l’atelier de restitution des travaux techniques IGL.

Ouverture d’un atelier hier, au Carlton, avec au menu l’Indice de Gouvernance Locale et la « valisette » d’auto-évaluation.

« Mise en œuvre de la décentralisation effective, raffermissement de la démocratie et de l’Etat de droit, promotion de la bonne gouvernance ». C’est l’un des axes du Plan National de Développement comme l’a rappelé hier au Carlton, le Premier ministre et non moins ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation lors de l’ouverture officielle de l’atelier de restitution des travaux techniques IGL ou Indice de Gouvernance Locale.

Performances. Mahafaly Olivier de souligner que « l’objet de cet atelier est de restituer, de faire connaître et de promouvoir l’appropriation de l’outil IGL comme instrument de référence nationale, destiné à mesurer objectivement et de manière participative les progrès accomplis dans la promotion de la gouvernance locale ». L’IGL sert, a-t-il ajouté, à évaluer les performances des communes en matière de gestion des affaires locales. Il a expliqué que « l’IGL est conçu pour décrire, analyser et comprendre la qualité de la gouvernance au niveau des communes avec l’objectif de définir les démarches pour aider les municipalités à adopter les normes de bonne gouvernance et fournir de meilleurs services au public ».

« Valisettes ». Le chef du gouvernement a fait savoir que cet outil a été développé et testé par son département (celui de l’Intérieur et de la Décentralisation) sur un échantillon de communes. Ce qui a permis l’obtention de score IGL pour les communes d’expérimentation. « L’objectif étant de disposer de ces scores IGL pour toutes les communes de Madagascar », selon le PM qui a remercié les partenaires techniques et financiers pour leur appui à la politique de l’Etat malagasy dont le PREA (Programme de Réforme pour l’Efficacité de l’Administration), la Banque Mondiale à travers le PAPSP (Projet d’Appui à la Performance du Secteur Public) et la coopération allemande par le biais du Projet de Développement Communal inclusif et de décentralisation. A été remis officiellement hier, l’outil d’auto-évaluation continue de l’IGL appelé « valisette » aux communes. Rien à voir avec les fameuses « mallettes » des députés.

Recueillis par R. O

www.midi-madagasikara.mg

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here