Maison Societe Huguette Rakotoarivony : “La majorité des enseignants malgaches ignorent le contenu...

Huguette Rakotoarivony : “La majorité des enseignants malgaches ignorent le contenu du PSE”

27
PARTAGER

Huguette Rakotoarivony : “La majorité des enseignants malgaches ignorent  le contenu du PSE”
Les participants lors du Forum National de l’Education au Carlton Anosy.

Le troisième forum national de l’éducation se déroule actuellement à l’hôtel Carlton Anosy. Un évènement qui devrait apporter des mesures correctives sur le contenu du PSE.

On a mis plus de temps pour l’élaboration du PSE (Plan Sectoriel de l’Education) que pour sa vulgarisation“. Ce sont là les expressions d’Huguette Rakotoarivony, Coordonateur nationale CONAMEPT, lors du lancement officiel du Forum National de l’Education à l’hôtel carlton Anosy hier. En effet, selon les dires d’Huguette Rakotoarivony, “de nombreux enseignants malgaches ignorent le contenu réel du PSE”. Cette dernière de donner l’exemple des enseignants de la CISCO du Vakinankaratra et de Sofia. “Nous avons effectué la semaine régionale des enseignants dans la région Sofia durant le mois de septembre dernier. Sept CISCO se sont réunies à Antsohihy et nous avons constaté que la majorité des enseignants ne connaissaient pas le contenu du PSE ”. Une situation d’incompréhension, voire d’ignorance, qui a pour cause “le manque de temps dans la vulgarisation dudit plan “. Huguette Rakotoarivony toutefois de noter que “ la connaissance du contenu du PSE est le fonds de la réussite de la reforme du système éducatif à Madagascar”. Avant d’interpeller que “les trois ministères de pilotage (Ministère de l’Education, ministère de l’Enseignement supérieur et enfin ministère de l’Enseignement technique et de la formation professionnelle) devraient se concerter pour entreprendre une vulgarisation à l’échelle nationale du contenu du PSE “.

Forum. Le troisième forum national sur l’éducation qui se déroule actuellement vise donc “un renforcement du dialogue entre le gouvernement et les organisations de la Société Civile oeuvrant dans le secteur de l’éducation » . Accueillant la participation de divers acteurs tel que les syndicalistes, l’évènement ambitionne de “recueillir des mesures d’accompagnement ainsi que des mesures correctives pouvant permettre une réelle amélioration du système de l’éducation“. Une amélioration tant pronée par le ministère de l’Education nationale. Et dans cette optique d’amélioration, “les OSC se positionnent en tant qu’observateur, d’accompagneteur, d’interpellateur et d’opposant lorsque les contenus ne correspondent pas aux réalités existantes à Madagascar“ selon les dires d’Huguette Rakotoarivony. Il convient par ailleurs de noter que le MEN projette d’entreprendre des campagnes de vulgarisation du PSE.

José Belalahy

www.midi-madagasikara.mg

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here