Maison Politique Gouvernance financière : « La CUA n’a pas peur d’inspection »

Gouvernance financière : « La CUA n’a pas peur d’inspection »

29
PARTAGER

Gouvernance financière : « La CUA n’a pas peur d’inspection »
Le 2e adjoint au maire a défendu hier les acquis de la bonne gouvernance financière à la CUA.

Julien Andriamorasata a déclaré que rien n’est caché dans la gestion financière de la commune urbaine d’Antananarivo.

La coupe est pleine. Le 2e adjoint au maire de la commune urbaine d’Antananarivo a crevé l’abcès hier face à ce qu’il qualifie d’une « haine personnelle » de la conseillère municipale Lalatiana Ravololomanana contre les dirigeants de la mairie. « L’attaque incessante de cette conseillère municipale contre la CUA s’explique par trois choses. Primo, elle n’est pas prête à oublier sa défaite lors de l’élection du maire d’Antananarivo. Secundo, elle ne digère pas le fait que le maire Lalao Ravalomanana vient de remporter le Prix de la Pacte de Milan (Milan Pact Award) à Valence, une sorte de reconnaissance internationale pour la première magistrate de la Capitale. Et tertio, Lalatiana Ravololomanana n’est pas prête à accepter le limogeage de sa fille, directeur des Affaires Juridiques à la CUA à l’époque. Cette dernière n’a pas pu assurer convenablement et selon la loi ses fonctions. Elle n’a pas transmis à temps au préfet de police les actes et délibérations du conseil municipal pour contrôle de constitutionnalité. Pour nous, c’est une infraction. », a révélé Julien Andriamorasata.

Affirmation gratuite et diffamation. Le 2e adjoint au maire a demandé publiquement hier à Lalatiana Ravololomanana des preuves à son affirmation selon laquelle les recettes de l’OMAVET sont destinées à financer la campagne électorale de Marc Ravalomanana en 2018. « C’est une affirmation gratuite, voire une diffamation publique. Je demande à Lalatiana Ravololomanana d’ apporter les preuves. », a-t-il lancé. Par rapport à l’Easy Park, Julien Andriamorasata de réitérer : « La CUA applique la bonne gouvernance financière dans la gestion de la part de la commune sur les recettes de l’Easy Park qui a obtenu le marché de la gestion des parkings de la Capitale du temps du PDS Ny Hasina Andriamanjato. Grâce aux mesures de bonne gouvernance financière adoptées depuis l’accession de Lalao Ravalomanana à la mairie, tout le monde peut suivre la traçabilité des recettes versées par Easy Park à la CUA. La gestion est transparente. Si Lalatiana Ravololomanana découvre des irrégularités et des détournements à la CUA, qu’elle en apporte les preuves.» Par ailleurs, Julien Andriamorasata a déclaré hier devant la presse à l’hôtel de ville Analakely que grâce à cette bonne gouvernance financière, la mairie de Lalao Ravalomanana a toujours pu payer ses employés sans avoir contracté  de dettes.  « En plus de cela, la commune arrive à régler petit à petit les 40 milliards d’Ariary de dettes laissées par les précédents PDS. », a-t-il révélé.

Bianco et IGE.  Bref, le 2e adjoint au maire Julien Andriamorasata a fait savoir hier que la commune urbaine d’Antananarivo est prête à accueillir l’inspection de l’IGE (Inspection Générale de l’Etat) et à répondre au Bianco si besoin est. « La CUA n’a pas peur d’inspection. », a-t-il laissé entendre. A en croire ce dernier hier, la réforme en matière de gouvernance financière se poursuit à l’Hôtel de ville Analakely. A ce propos, le système « Mobile Banking » sera mis en œuvre l’année prochaine pour le paiement de différents impôts et taxes dans les caisses de la CUA.

R. Eugène

www.midi-madagasikara.mg

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here