Maison Politique Gendarmerie nationale : Une série de limogeages

Gendarmerie nationale : Une série de limogeages

298
PARTAGER

Gendarmerie nationale : Une série de limogeages
Une vague d’abrogations au sein des bérets noirs. (photo d’archives)

Le conseil des ministres d’hier a été marqué par une vague de nominations aux hauts emplois de l’Etat. Ils étaient 30 à en avoir bénéficié, mais le gros de la troupe relève de la Gendarmerie nationale. On a ainsi enregistré une série de nominations ou de limogeages, c’est selon, au sein des bérets noirs. Ainsi, pour le compte du Secrétariat d’Etat auprès du ministère de la Défense nationale chargé de la Gendarmerie nationale, ils sont au nombre de 24 d’être nommés aux emplois de l’Etat. En premier lieu, il s’agit du général de brigade Randriamanesy André, premier adjoint au commandant de la Gendarmerie nationale, du général de brigade Rakotobe Christian, deuxième adjoint au commandant de la Gendarmerie nationale et du général de brigade Gelle Serge, chef d’Etat-major du commandement de la Gendarmerie nationale. Des commandants de circonscription et des directeurs sont parmi les nouvellement nommés. Faut-il souligner qu’ils assument tous des postes de commandement ou des postes de responsabilité.

Utilité publique. D’autres décisions ont été aussi prises, lors de ce conseil. Il s’agit, entre autres, du décret déclarant d’utilité publique les travaux de construction des infrastructures portuaire et routière reliant le nouveau port au site minier de Toliara Sands SARL situées à environ 50 km au Nord de la ville de Toliara et portant acquisition par voie amiable ou par expropriation pour cause d’utilité publique de terrain et/ou immeuble touchés par ces travaux.

Recueillis par Dominique R.

www.midi-madagasikara.mg

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here