Maison Societe Foulpointe : un incendie fait près de 400 sans-abri

Foulpointe : un incendie fait près de 400 sans-abri

256
PARTAGER

Un violent incendie s’est produit à Foulpointe dans la nuit de dimanche à lundi. Le bilan est particulièrement lourd avec une centaine de cases réduites en cendres.

Réveil en sursaut pour les habitants de Mahavelona Foulpointe. Dimanche, peu avant minuit, plus exactement vers 23 h 30, le feu s’est déclaré dans un bungalow, probablement à la suite d’un court-circuit, avant de se propager vers d’autres cabanes.

D’après le maire de cette station balnéaire, le sinistre a fait 386 sans-abri, issus de 292 familles. Contrairement à la rumeur, le maire a indiqué qu’aucune perte en vie humaine n’est à déplorer. Toutefois, l’on a recensé 11 personnes blessées. Le sinistre s’est propagé à une vitesse vertigineuse, a affirmé une source locale, avant de ravager les cases attenantes.

« Le propriétaire de la case où a eu lieu le départ du feu était absent. Attisées par le vent, les flammes ont consumé les autres cases dont la plupart sont construites avec des matériaux locaux, à savoir des planches et des feuilles de satrana. Les victimes et les riverains ont essayé de circonscrire les dégâts avec les moyens du bord mais face à l’ampleur des flammes et à cause de la promiscuité des cases, la lutte s’est  avèrée inégale», a-t-on indiqué.

Quatre heures de lutte acharnée

Il faut dire aussi que les sapeurs-pompiers de Foulpointe ont été fortement critiqués à cause du retard de leur intervention. Selon le maire de la commune de Foulpointe, le véhicule des soldats du feu a connu un problème technique. Ce qui n’était pas sans conséquence car le sinistre n’a été maîtrisé que vers 3 h 30, soit près de quatre heures après le départ du feu.

Face à ce sinistre, les agents du ministère de la Population, de la protection sociale et de la promotion de la femme sont à pied d’œuvre sur le terrain dès l’aube, hier, pour dresser le bilan de ce drame.

Mparany

www.newsmada.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here