Maison Sport Football- Elections FMF : Une commission de normalisation contestée !

Football- Elections FMF : Une commission de normalisation contestée !

239
PARTAGER

 

Football- Elections FMF : Une commission de normalisation contestée !
Ludovic Lomotsy sera à la tête de la commission.

La mise en place de la commission de normalisation qui n’est autre que l’émanation de la nouvelle image de cette mouvance Fatma Samoura- Ahmad, n’est pas la bienvenue à Madagascar.

C’est le constat de nombreux férus du ballon rond à Madagascar qui ne comprennent pas, mais vraiment pas du tout, la nécessité de mettre en place une telle commission tout en sachant que les explications, pourquoi avoir peur des mots, oiseuses contenues dans les doléances envoyées par l’ancien président de ligue de Bongolava, ne tiennent pas la route.

Soutien du ministère. Les textes étaient pourtant très clairs, notamment sur le fait que pour pouvoir se présenter aux élections, il faut au moins avoir servi le football dans une association ou au mieux un club. C’est ce que la Fianaroise Raby Myriam n’a pas fait. Mais comme elle est soutenue par le ministère des Sports, cela suppose à ses yeux qu’elle avait tous les droits de transgresser les règles surtout qu’Ambohijatovo argue au passage, qu’il ne s’agit nullement d’une ingérence mais de l’amour pour cette discipline.

Quant au cas de Giscard et même si le comportement du SG de la Ligue est condamnable, il a déposé sa candidature hors délai et chez une personne qui n’était pas habilitée à le faire, en l’occurrence le Directeur Régional des Sports de Manakara. Giscard devait pourtant savoir qu’il existe d’autres voies pour déposer sa candidature, notamment par la Poste ou directement auprès du SG de la FMF.

Mort certaine. Deux cas isolés qui vont alors tout remettre en question car la FMF s’entête dans sa position comme quoi, ces deux candidats ne peuvent pas prétendre participer aux élections. Il n’y aura pas de laissez-passer car même dans un temple protestant, on exige qu’un « mpiandry » doit obligatoirement passer par une « confirmation » avant de prétendre briguer le poste.

Et comme cette alliance Fatma Samoura- Ahmad a les bras longs, ce crime de lèse majesté va conduire à la mise en place d’une commission de normalisation qui suspend de facto la fédération avec toutes les conséquences que cela entraîne notamment la suspension de Madagascar de toutes compétitions internationales. Une mort certaine pour le ballon rond malgache.

Et la nomination de Ludovic Lomotsy à la tête de cette commission n’arrange pas les choses dans la mesure où, une écrasante majorité des présidents des ligues nouvellement élus faisait partie des électeurs lors de l’Assemblée Générale élective de 2014 à Mahajanga où l’actuel conseiller juridique d’Ahmad n’a pas pu se faire élire. Le dialogue qu’il avait en charge d’instaurer, aura alors du mal à passer. Et on comprend bien pourquoi ?

Clément RABARY

 

www.midi-madagasikara.mg

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here