Maison Economie FMI : Départ de Patrick Imam, succédé par Marc Gérard

FMI : Départ de Patrick Imam, succédé par Marc Gérard

33
PARTAGER

FMI : Départ de Patrick Imam, succédé par Marc Gérard
Le représentant résident du FMI à Madagascar, Patrick Imam, élevé au grade de Commandeur de l’Ordre National.

Madagascar devrait bénéficier d’un nouveau décaissement de 45 à 50 millions USD, au titre de la Facilité Elargie de Crédit (FEC), selon le Patrick Imam, représentant résident du FMI. Celui-ci a été élevé au grade de Commandeur de l’Ordre nationale Malagasy.

 Plutôt un pot d’au revoir ! Les représentants du Gouvernement et des partenaires de développement de Madagascar ont assisté à la cérémonie de décoration du représentant résident du Fonds Monétaire International (FMI), Patrick Imam, hier au Ministère des Affaires Etrangères. Ce docteur économiste qui a représenté l’institution de Bretton Woods à Madagascar, depuis quatre ans, est élevé au grade de Commandeur de l’Ordre nationale pour ses réalisations. En effet, plusieurs programmes ambitieux ont été initiés par la Grande-île avec le FMI dans le cadre du Fonds Fiduciaire pour la Réduction de la Pauvreté et la Croissance, ainsi que le programme de réforme économique soutenu par la FEC. « Madagascar améliore de plus en plus sa croissance économique, malgré les chocs, si je ne cite que la sécheresse et les cyclones. Les retombées des investissements dans les secteurs sociaux, ainsi que dans les infrastructures, sur le niveau de vie de la population, devraient se renforcer dans les années à venir. Je reste optimiste quant au succès de ce pays », a affirmé Patrick Imam, en marge de la cérémonie d’hier.

Optimiste. En ce qui concerne la mise en œuvre du Programme économique de Madagascar, ce représentant résident sortant a indiqué que, les résultats de la dernière évaluation sont prometteurs. «Le Conseil d’Administration du FMI se réunira mercredi, et pourra annoncer vers la fin de cette semaine, le prochain décaissement de 40 à 50 millions USD pour Madagascar, dans le cadre de la FEC. Je ne peux pas me prononcer au nom du Conseil d’Administration, mais les indicateurs de performance sont favorables pour la Grande-île », a-t-il indiqué.

Remplacement. Certes, le représentant résident du FMI se montre confiant, quant à la bonne évolution dans le développement de Madagascar, malgré les grandes menaces liées à l’instabilité politique. Présent à la cérémonie d’hier, le Premier ministre Ntsay Christian a également évoqué les difficultés structurelles de l’Administration publique. « L’Etat poursuivra les efforts pour la gestion saine et transparente des finances publiques, initiés depuis le lancement de la FEC en 2016, qui est un des programmes les plus ambitieux menés par Madagascar avec le FMI », a affirmé le Premier ministre. Pour sa part, le représentant résident Patrick Imam a également annoncé son départ. Affecté dans un autre poste, toujours au sein du FMI, celui-ci sera succédé par Marc Gérard.

 Antsa R.

FMI : Départ de Patrick Imam, succédé par Marc Gérard

www.midi-madagasikara.mg

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here