Maison Economie Financement de l’électrification : Le vice-président de la BAD, Amadou Hott à...

Financement de l’électrification : Le vice-président de la BAD, Amadou Hott à Madagascar

41
PARTAGER

Financement de l’électrification : Le vice-président de la BAD, Amadou Hott à Madagascar
Le vice-président de la BAD, Amadou Hott, reçu hier par le ministre des Finances et du Budget, Vonintsalama Andriambololona.

Le problème énergétique à Madagascar commence à être résolu pour de bon. Après l’augmentation de 60MW de la capacité de production pour le Réseau Interconnecté d’Antananarivo, c’est maintenant le vice-président  en charge de l’énergie auprès du Groupe de la Banque Africaine de Développement (BAD), qui est en mission officielle à Madagascar. Accompagné de son conseiller, Dr Daniel Schroth, et du chargé principal des Opérations de la BAD, Nyaki Zangbula Kaningbi, la délégation de l’institution financière africaine a effectué hier, une visite de courtoisie auprès du ministre des Finances et du Budget, non moins gouverneur du Groupe de la BAD à Madagascar, Vonintsalama Sehenosoa Andriambololona. Comme l’on s’y attendait, cette visite à Antaninarenina a permis aux deux parties d’aborder le suivi-évaluation de l’appui du Groupe de la BAD à Madagascar, et particulièrement leur soutien au secteur de l’Energie, qui revêt d’une grande importance pour le développement socio-économique du pays. En effet, l’amélioration de l’accès à l’électricité, ainsi que de la qualité de service lié à ce secteur d’activité reste encore un vrai casse-tête pour les dirigeants successifs de la Grande-île. Du côté de la BAD, résoudre ce problème fait partie de ses cinq priorités qui visent à : Éclairer l’Afrique et lui fournir de l’électricité – Nourrir l’Afrique – Intégrer l’Afrique – Industrialiser l’Afrique – et Améliorer la qualité de vie des Africains. Bref, avec cette visite officielle, on s’attend à plus d’intervention de la BAD dans le secteur énergétique.

Antsa R.

www.midi-madagasikara.mg

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here