Maison Faits Divers Faux visas – Un escroc sous les verrous

Faux visas – Un escroc sous les verrous

654
PARTAGER

Un homme d’origine comorienne s’est fait arrêter vendredi matin aux 67 ha Nord-Est. Il fabriquait de faux visas.

Après avoir longuement joué au chat et à la souris avec la police, le suspect est enfin tombé dans le piège, vendredi 28 avril aux 67 ha. Son nom est souvent impliqué dans des affaires de fabrication de faux visas. Il les vendait à ses confrères venant de Comores et à d’autres étrangers résidant à Madagascar. L’escroc dispose d’une quinzaine de faux tampons officiels, ceux du fokontany et ceux du ministère de l’intérieur ainsi que ceux du Premier Ministre, selon la police chargée de surveillance de territoire à Anosy. «Quinze cachets, deux passeports djiboutiens sans visas et un autre comorien avec visa ont été saisis chez lui lors d’une perquisition», a précisé une source policière. «C’étaient tous de faux documents. Il disposait également d’un passeport pour essayer les tampons», a-t-elle toujours continué. Nombreux étudiants venant des îles voisines ont été victimes de cette supercherie. Un responsable d’une université privée sise aux 67 ha a expliqué que l’arnaqueur prétend pouvoir régulariser des diplômes de baccalauréat pour ceux qui veulent poursuivre leurs études à Mada­gascar. Pourtant, il utilise de faux cachets comoriens. D’autres présumés complices de cet escroc ont déjà été placés en détention préventive à Antanimora au mois de mars.

Tarif réduit
Le comorien propose un tarif plus ou moins réduit par rapport à celui du service de passeport, de l’immigration et de l’émigration.« Il gagne six cent mille ariary par visa et cela augmente suivant l’année. Il a commencé en 2015. Il dispose également d’un faux certificat de résidence valable jusqu’en 2018», selon une source judiciaire.Après avoir été déféré devant le parquet d’Anosy samedi matin, il a été placé sous mandat de dépôt à Antani­mora en attendant son procès et celui de ses complices.

Hajatiana Léonard

www.lexpressmada.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here