Maison Culture Erick Manana an XL : Retour au Casino de Paris avec Lokanga...

Erick Manana an XL : Retour au Casino de Paris avec Lokanga Köln Quartet

80
PARTAGER

Erick Manana an XL : Retour au Casino de Paris avec Lokanga Köln Quartet
Erick Manana et Lokanga Köln Quartet.

Tout va  bien dans le meilleur des mondes pour Erick Manana ! La célébration de ses 40 ans de scènes est à son épicentre et le 18 mai encore, il renouvellera son exploit au Casino de Paris. Une grande occasion de le voir performer avec les cordes de Lokanga Köln quartet.

Quand une formule gagne, pourquoi en changer? Il y a un an, Erick Manana a fait ses heures au Casino de Paris, justement pour y marquer ses 40 ans de scènes. Le 18 mai encore, le crooner revient dans cet endroit de prédilection  accompagné par le Lokanga Köln quartet.  En vue de réaliser un test grandeur nature pour cette nouvelle formation, ce sera donc la conjugaison de la musique impondérable inspirée du terroir malgache et de la musique classique européenne.  Intitulé « Madagascar la route des rêves », cette manifestation inédite sera mise en images par l’agence Jacaranda et en musique par Erick Manana qui sera accompagné de ses musiciens et invités.

Combinaison.  Une opportunité de partager avec le public, le fruit de plusieurs années de travail entre Erick Manana et Lokanga Köln Quartet. Si cette combinaison est difficile à imaginer, le fruit est plutôt agréable aux oreilles. Depuis 2009 pourtant, le duo  Erick Manana/ Jenny Fuhr a séduit bien des oreilles dans 2CV dRandria, ou encore « Iarivo Mahazatra » et « fofompofona ihany sisa »… Une allemande qui chante en malgache scande un accent des hautes terres  et sublime les chansons d’Erick Manana de sa voix bien posée. Le duo guitare/violon de Jenny et Erick Manana connait alors un succès tout au long de ces dix dernières années. Le passage de cap s’entame toujours dans cette optique d’alliance de deux cultures musicales.

Si Erick Manana n’est plus à présenter, Le Lokanga Köln Quartet est formé par quatre jeunes musiciennes à cordes allemandes.  De formation purement classique, Jenny Fuhr, Miriam Lormes, Katharina Hoffmann et Katharina Strein, ont un intérêt particulier pour la musique ancienne, et une expertise certaine dans la musique du monde et le jazz. Il y a un an, Le public tombe sous le charme de cette formation qui, de par le répertoire hybride qu’elle exécute, l’énergie et l’émotion qu’elle dégage, transporte l’auditoire dans un univers féérique de son et de mélodie. Un métissage réussi pour Erick Manana, apportant équilibre et dialogue intercontinentale.

Zo Toniaina 

www.midi-madagasikara.mg

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here