Maison Economie Environnement : 1.500 arbres plantés par le MPTDN et ses organismes rattachés

Environnement : 1.500 arbres plantés par le MPTDN et ses organismes rattachés

20
PARTAGER

Environnement : 1.500 arbres plantés par le MPTDN et ses organismes rattachés

Environnement : 1.500 arbres plantés par le MPTDN et ses organismes rattachés
Le ministre Neypatraiky Rakotomamonjy, lors du reboisement à Tsimahabehomby.

Trois- quarts des arbres plantés en 2017 ont poussé. C’est le bilan annoncé par le ministère des Postes, des Télécommunications et du Développement Numérique (MPTDN), lors de la journée de reboisement qu’il a organisé la semaine dernière, avec ses organismes rattachés. Cette fois, 1500 jeunes plants d’arbres, dont 1.000 eucalyptus citriodora et 500 eucalyptus robusta, ont été plantés. « En 2017, le ministère avait mis en terre plus de 2.000 plants d’arbres, près de 75% des plants ont bien poussé. Pour s’assurer de la bonne pousse des arbres plantés, nous avons effectué des descentes régulières sur les lieux de reboisement durant l’année 2017. Ces descentes se poursuivront tout au long de cette année pour la pérennité des plantations faites », a souligné le ministre Neypatraiky André Rakotomamonjy. Celui-ci a soutenu l’importance de ces résultats, en se référant aux propos du président Hery Rajaonarimampianina affirmant que « Le reboisement revêt une importance particulière dans la lutte contre le changement climatique et pour la protection de l’environnement ».

Terrains. A noter que cette journée de reboisement est organisée tous les ans par le MPTDN, à Tsimahabehomby Imerintsiatosika. Pour l’ARTEC (Autorité de Régulation des Technologies de Communication), organisme rattaché au MPTDN, les travaux de reboisement consistaient à aménager un espace vert, composé d’arbres fruitiers dans l’enceinte du ministère des Postes à Antanetibe Ivato. Durant cette journée dédiée à l’environnement, le ministre Neypatraiky Rakotomamonjy a réitéré que le MPTDN n’a jamais procédé et ne procède à aucune vente totale ou partielle des terrains qui lui sont affectés et aucun mandat ni procuration n’a été émis dans ce sens sur tout le territoire malgache. « Ainsi le ministère fait opposition à toute désaffectation de ces terrains », d’après ses précisions. « Le MPTDN se réserve le droit de poursuivre en justice toute personne mal intentionnée qui agira en ce sens », a déclaré le ministre. Une mise en garde sérieuse, aussi bien pour les escrocs que pour les acheteurs téméraires.

Antsa R.

www.midi-madagasikara.mg

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here