Maison Societe Education inclusive : Une place au soleil pour les enfants vulnérables

Education inclusive : Une place au soleil pour les enfants vulnérables

32
PARTAGER

Ils sont en situation de handicap, ou alors déscolarisés, ou n’ayant jamais été scolarisés. Comme tout autre enfant, ils ont droit à l’éducation.

Education inclusive : Une place au soleil pour les enfants vulnérables
La rencontre a réuni 56 entités les 8 et 9 novembre au Motel Anosy.

« Ils », ce sont ces enfants vulnérables, exclus du système scolaire, qui devraient être – ou revenir – sur les bancs de l’école et bénéficier d’une éducation. Ils font, ces dernières années, l’objet d’une action spécifique visant à les inclure ou ré-inclure dans le système éducatif. Il est ainsi question d’éducation inclusive, dont les voies de concrétisation étaient au centre des discussions durant deux jours, cette semaine, dans le cadre d’un atelier. L’objectif de celui-ci est de mettre en œuvre un plan d’action commun en éducation inclusive, applicable dès l’année prochaine. Il s’agissait durant ces deux jours d’atelier, de discussion commune orientée vers le partage d’informations, d’expériences et de bonnes pratiques au niveau national. L’occasion a été saisie pour mobiliser chaque acteur à s’impliquer davantage dans la mise en œuvre du volet éducation inclusive des stratégies fixées sur cinq ans (2018-2022) dans le Plan Sectoriel de l’Education (PSE).

Mobilisation communautaire. Des défis restent à relever face au nombre important d’enfants vulnérables exposés aux différentes sortes de maladies, l’absence d’éducation parentale et de sensibilisation. Des facteurs qui ont pour effet d’accentuer l’exclusion des enfants en situation de handicap, la réticence de certaines écoles à accueillir les enfants en situation de handicap, ainsi que les faibles proportions d’enseignants bénéficiant de formation sur la pédagogie inclusive, auxquelles s’ajoutent le déficit en matière d’équipements pédagogiques. Pour y remédier, des actions en faveur de la mobilisation communautaire sont envisagées par le ministère de l’Education nationale. Ce, par le renforcement de la communication et de la sensibilisation sur l’inclusion scolaire. Par ailleurs, un recensement en vue de collecter des données sur les enfants déscolarisés, et ceux en situation de handicap, est en gestation. Le ministère de tutelle de faire savoir, alors qu’une « semaine de l’Education Inclusive » sera célébrée tous les ans pour un suivi et une meilleure appropriation.

 Hanitra R.

www.midi-madagasikara.mg

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here