Maison Culture Dance Team : « Artpreneur Mada », pour la promotion...

Dance Team : « Artpreneur Mada », pour la promotion de la danse

140
PARTAGER

Soutenue par l’Union européenne, l’association Dance Team Madagascar lance un projet baptisé «Artpreneur Mada». Sa mission est de détecter les nouveaux talents, de les former afin qu’il puissent conquérir la scène nationale et surtout internationale.

Initié par Dance Team, l’ Artpreneur Mada a pour objectif de promouvoir les danses afro-contemporaines et urbaines à Madagascar. Ce projet s’ étend sur six villes, à savoir Antsirabe, Mahajanga, Toliara, Toamasina, Fianarantsoa et Antananarivo. « Etant nous- mêmes des danseurs, nous sommes conscients des problèmes de ce secteur. Plusieurs danseurs malgaches sont effectivement talentueux, mais manquent d’expériences et surtout, d’assurance pour affronter les scènes internationales », a expliqué Heriniaina Razafimahefa de la Compagnie Adams, président de l’association Dance Team Madagascar.

Les auditions se tiennent dans 6 villes

Depuis dimanche, l’association a lancé un appel à audition qui s’est tenue dans deux villes différentes : à Antananarivo et à Fianarantsoa. L’audition d’ Antsirabe se tiendra ce jour, celle de Toliara se fera le 14 janvier et le 15 janvier pour Toamasina. « Durant l’audition, chaque groupe, composé au maximum de sept personnes, devra présenter non seulement une pièce chorégraphique de 5 minutes environ, mais passera aussi un entretien, sanctionné par  l’évaluation de son projet », a-t-il expliqué.

Douze groupes sélectionnés

Pris en charge par Dance Team, deux groupes par ville seront ensuite sélectionnés pour participer à une formation spéciale qui se tiendra du 8 au 28 février au centre Ndj’art à Vontovorona. « Des professionnels de renom assureront la formation. Ainsi, durant ces quinzaines de jours, deux spécialistes enseigneront la danse urbaine et deux autres la danse afro-contemporaine », a-t-il ajouté. Cependant, à part ces deux disciplines, Dance Team a aussi choisi d’initier les danseurs malgaches à l’entrepreneuriat culturel.

Une grande évaluation

La grande évaluation se tiendra à partir de 1er avril à l’ Institut français de Madagascar (IFM). Chaque groupe devra donc monter une pièce chorégraphique de 10 minutes qui répondra aux exigences apprises durant les formations. « Et pour que tout soit bien acquis, il devra ensuite présenter un projet artistique », a souligné Heriniaina Razafimahefa. A part une somme de 6 millions d’ ariary, les trois premiers bénéficieront du réseau de Dance Team international. Ce dernier, présidé par Njara Rasolo, se déploie à l’international, entre autres, à Tanzanie, en Finlande…

Holy Danielle

 

www.newsmada.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here