Maison Societe CSPI-SAMADA : Hommage au personnel après la fin de l’épidémie de peste

CSPI-SAMADA : Hommage au personnel après la fin de l’épidémie de peste

62
PARTAGER

CSPI-SAMADA : Hommage au personnel après la fin de l’épidémie de peste
Le DG de CSPI-SAMADA, Raphael Albaladejo.

« Il n’est de richesse que d’hommes ». Près de cinq siècles après être née des écrits de son auteur, cette philosophie de Jean Bodin demeure d’actualité. Bon nombre d’entreprises en font même la base de leur politique.

C’est le cas, entre autres, de CSPI-SAMAD dont le personnel a eu l’agréable surprise de recevoir l’hommage du dirigeant, après avoir été au front durant l’épidémie de peste. Compagnie spécialisée établie en France, CSPI (Compagnie de sécurité privée et industrielle) s’est vu confier par l’Etat malgache, en 2013, le projet de sûreté aéroportuaire : « Il s’agit de mettre aux normes les 8 aéroports internationaux de Madagascar suivant les recommandations de l’OACI (organisation internationale de l’aviation civile) », nous explique Raphaël Albaladejo sans donner plus de détails au cours d’une rencontre, la semaine dernière. Directeur général de CSPI-SAMADA, SAMAD SA (Sûreté aéroportuaire de Madagascar SA) n’étant autre que la filiale directe de CSPI chargée du projet, Raphael Albaladejo vient périodiquement à Madagascar pour faire le point de la situation avec les autorités malgaches et son équipe. Ainsi, il était sur place la semaine dernière.

Epidémie de peste. « Cette fois-ci, ma venue a un caractère spécial. Je suis venu pour à la fois rendre hommage et encourager mon équipe, l’ensemble du personnel sans aucune distinction, qui a fait preuve de courage et de professionnalisme durant cette dure épreuve d’épidémie de peste. Nous étions souvent en première ligne et malgré les risques énormes que nos collaborateurs ont encourus, pas un seul n’a quitté son poste, ou demandé à ne pas assurer sa mission et aucun n’a non plus contracté la maladie », nous confie-t-il. Il est d’autant plus satisfait que l’épidémie de peste est survenue à la fin de la haute saison touristique 2017 durant laquelle CSPI-SAMADA a aussi pris une bonne part d’activité. Grâce au projet de sûreté aéroportuaire, entre autres, les taux de fréquentation n’ont cessé d’augmenter aussi bien au niveau des passagers que du fret. « Les usagers, notamment les compagnies aériennes se disent d’ailleurs satisfaites du travail accompli en matière de sûreté aéroportuaire », a-t-il ajouté, en précisant que les chiffres et les objectifs ont été dépassés par rapport à 2016, avec des croissances à deux chiffres, plus particulièrement pour le fret. Le résultat des meilleures conditions d’exploitation notamment en matière de sûreté aéroportuaire, lequel résultat, selon le DG, est la conjonction des ressources humaines qui sont dans un processus de formation permanente, conjuguées aux importants investissements et le maintien en état de marche 24/24 et 7/7 des matériels de dernière technologie. Interrogé sur ces investissements, notre interlocuteur reste plutôt discret préférant parler des ressources humaines. « Chez CSPI-SAMADA, l’expression, ‘il n’est de richesse que d’hommes’ n’est pas qu’un slogan ! », conclut-il…

 Hanitra R.

www.midi-madagasikara.mg

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here