Maison Afrique Blocus de la transgambienne, crise en Gambie… : le silence assourdissant du...

Blocus de la transgambienne, crise en Gambie… : le silence assourdissant du Sénégal

261
PARTAGER

Par où est-ce que Yaya Jammeh tient Macky Sall ? Cette question, ils sont nombreux à se la poser au vu du mutisme quasi religieux des autorités sénégalaises face aux dérives et dérapages du leader gambien. Même la mort de l’opposant Solo Sandeng et l’arrestation des trois agents du ministère de l’Environnement ne feront sortir le régime de Macky Sall de son silence assourdissant.

Après l’Onu et les Etats-Unis qui ont appelé le président gambien à cesser les violences et à libérer les manifestants interpellés par sa police, certains esprits se sont attendus à un communiqué de l’Etat du Sénégal allant dans le même sens.

Cette attente, jusque-là, vaine risque de ne jamais se réaliser. D’autant plus que les remontrances des Américains ont été très mal accueillies par l’homme fort de Banjul qui n’a pas hésité à débiter des énormités. «Vous pensez que nous laisserons notre sécurité à des chiens», a réagi le président gambien à travers le quotidien public The Daily Observer.

Et, visiblement, c’est ce Yaya Jammeh belliqueux que les autorités sénégalaises évitent de froisser. Car, si les autorités sénégalaises ne sont pas frileuses, alors comment comprendre que le Sénégal, sur bien des provocations du régime gambien, se montre aussi inerte qu’impuissant, se refusant même d’appeler au calme au paroxysme de la répression des soldats de Jammeh contre la population.

Même pour ses fonctionnaires arrêtés dans l’exercice de leur fonction, le Sénégal a longtemps observé, agissant en sourdine, sans jamais élever une voix contestataire.

Walfadjri

afrique360.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here